Le management des jeunes repose pour beaucoup sur la personnalité et les qualités du manager. En effet, les jeunes ont un comportement clanique. Or au sein du clan, on retrouve l'importance de la réciprocité, c'est-à-dire d'une relation donnant-donnant, la présence de règles et d'un leader. L'entreprise est comme un clan.

 

 
En savoir plus
 
 
Jean-Claude Ancelet, Adeios Consulting
Jean-Claude Ancelet
Savoir manager les jeunes
Un séminaire Benchmark Group
 

Créer des règles et des valeurs

Pour motiver les jeunes, il faut favoriser la transparence : créer des repères et un cadre de travail sain et précis. L'entreprise doit véhiculer des valeurs, une éthique, faire respecter certaines règles et définir les limites à ne pas dépasser. Elle doit aussi avoir conscience de son environnement et du développement durable, valeurs chères à la génération des 20-30 ans. A ce titre, le manager doit être exemplaire, avoir lui-même des convictions, donner du sens aux choses et savoir expliquer.

 

Agir en leader mais pas en supérieur hiérarchique

S'il est important d'écouter et soutenir ses collaborateurs, il faut aussi faire preuve d'autorité et la justifier de manière factuelle et non pas morale. Il s'agit aussi de prendre des décisions et de trancher rapidement. "Les jeunes sont joueurs et n'hésitent pas à pousser les débats jusqu'au bout", remarque le consultant. Attention cependant à ne pas passer pour un donneur de leçons.


Et toujours : Les clés pour asseoir son autorité



JDN Management Envoyer Imprimer Haut de page