Journal du Net > Management > Maîtriser son besoin en fonds de roulement

Rationaliser sa facturation

Avant de chercher à se faire payer, il faut parfaitement maîtriser son cycle de facturation. Didier Voyenne prend l'exemple des cabinets d'audit et de conseil. "Lorsqu'une mission dure plusieurs mois, le cabinet ne sait pas toujours quand il peut facturer alors que les charges de salaires sont décaissées tous les mois." L'idéal est donc, dans la mesure du possible, d'émettre les factures concomitamment aux dépenses ; et pour les petites entreprises, ne pas remettre à plus tard cette démarche administrative souvent négligée. Enfin, veiller à ce que les factures soient correctement rédigées : une facture non conforme entraînera sans doute un retard de payement.

 

Lionel Bobot
 
Lionel Bobot Professeur à Negocia (CCIP)
 
"Il y a des bons et des mauvais payeurs."

Prévenir les litiges

Lionel Bobot conseille en outre de bien connaître ses clients. "Il y a des bons et des mauvais payeurs. Il faut concentrer ses efforts sur les mauvais pour les actions de relance." Et toujours, prévoir des conditions générales de vente claires. Ce qui permettra, par la suite, de s'organiser efficacement pour les faire respecter. "Le but est d'éviter le litige et donc que le client bloque le règlement. Il faut également pratiquer les relances avant l'échéance de la créance afin que les délais de payement soient respectés" (lire : Les clés pour se faire payer).

 

Instaurer une relation de long terme

Il est également possible d'améliorer ses rentrées de trésorerie en demandant à ses clients de régler un acompte. Selon Didier Voyenne, il n'est pas forcément judicieux de faire appel aux techniques d'escompte. "Si j'accorde une remise, disons 2 %, à un client qui règle comptant, je fais un sacrifice sur ma marge. C'est un arbitrage qui n'est pas toujours gagnant." Par contre, une mesure incitative tenant à instaurer un partenariat de long terme peut être efficace. "On peut accorder une ristourne pour bon payement. Mais elle ne sera déclenchée qu'en fin d'année d'année après constat que l'ensemble des payements ont été réalisés aux échéances convenues."

Enfin, le raccourcissement des délais de payement peut être négocié en échange de services supplémentaires tels que des délais de livraison plus court ou un service après-vente de meilleure qualité. Suite

 

 

JDN Management Envoyer Imprimer Haut de page