Partager cet article

RSS

Se relaxer pour mieux mémoriser

Outre des déséquilibres dans les habitudes alimentaires ou dans le rythme du sommeil, les troubles de la mémoire sont souvent liés à un manque d'attention et de concentration. L'anxiété, par exemple, constitue un obstacle à l'observation et à la réflexion nécessaire à la concentration. Faciliter l'enregistrement dans son esprit et le rappel du souvenir commence donc par la relaxation et quelques exercices respiratoires peuvent y aider. Le plus simple consiste à s'installer confortablement, à détendre ses muscles et à prendre une profonde inspiration jusqu'à remplir au maximum ses poumons. On expire ensuite doucement pour les vider complètement. Ce cycle peut être répété plusieurs fois.


"Les études révèlent que mémoriser une impression, telle que la joie, la colère ou l'enthousiasme, aide à conserver un souvenir plus précis des événements"

Engager une mémorisation active

La deuxième étape consiste à appliquer une attention sélective aux événements qui se déroulent autour de soi. Dans un premier temps, les sens permettent de saisir ce qui est important. Une mémorisation active exige de se questionner sur la perception de son environnement : "Quelles sont mes impressions face au décor de ce bureau, à la tenue vestimentaire de mon interlocuteur… ?" Dans un second temps, il faut s'appliquer à exercer une véritable réflexion sur ses émotions. L'affectivité est un élément qui permet en effet un meilleur enregistrement : "cet entretien est-il agréable, ce rapport me paraît-il intéressant ou ennuyeux ?". Des études révèlent que mémoriser une impression, même floue, telle que la joie, la colère ou l'enthousiasme, par rapport à un événement aide à conserver un souvenir plus précis.

 

Faire un peu d' "exercice"

Le cerveau n'étant pas un muscle, il ne grossit pas. Mais un travail intellectuel permet l'entretien des voies neuronales de la mémoire : un neurone entretenu a plus de chances de survie qu'un neurone inactif. La stimulation des fonctions cérébrales par le travail est également possible grâce à des activités au quotidien. Apprendre par cœur ses numéros de téléphone ou s'exercer chaque matin à retenir ses rendez-vous de la journée, sans regarder sur son agenda, sont d'excellentes techniques de mémorisation. Elles favorisent notamment la formation de nouvelles connections et augmentent le stockage de l'information à long terme.



JDN Management Envoyer Imprimer Haut de page
A VOIR EGALEMENT