Bizarreries des entreprises dans leur relation client

Le classement 2010 de la relation client du cabinet Human Consulting Group publié dans les Echos a révélé quelques données assez surprenantes.
Ainsi 35,5 % des accueils téléphoniques refusent de communiquer le nom de leur PDG et 53,5 % de communiquer le nom de leur directeur de la communication, alors que celui-ci est normalement l'interface directe avec le monde extérieur.
D'autre part 11 % des entreprises n'hésitent pas à raccrocher au nez des interlocuteurs qui s'expriment en anglais, langue que ne parle pas 24 % des personnes en charge de l'accueil téléphonique.
Dernier point assez original, 15,5 % des entreprises ne souhaitent pas être contactées par courriel, encourageant les clients à leur téléphoner ou à leur envoyer un courrier postal. 34 % des entreprises ne répondent ainsi pas aux e-mails qu'elles reçoivent et elles sont 68 % seulement à communiquer par le biais d'Internet.

Autour du même sujet