2e : Japon (2,8%)

Le Japon n'a que 1,4 enfant par femme. Dur de remplacer les actifs...
En octobre 2017, le pays du soleil levant pouvait se vanter d'un taux de chômage de 2,8% de la population active. Son plus bas niveau depuis 1994. Trois raisons principales expliquent cette performance : le taux de natalité est très faible (1,4 enfant par femme en 2017), il y a donc plus de sortants que d'entrants sur le marché du travail. Le taux d'emploi des femmes reste peu élevé et l'archipel n'a que très peu recours à l'immigration de travail.