Les meilleurs pays pour créer son entreprise

Les meilleurs pays pour créer son entreprise Découvrez le palmarès Doing Business des économies les plus attractives pour les entrepreneurs selon la Banque mondiale.

Dans certains pays, les lourdeurs administratives pèsent sur le dos des entrepreneurs. Modeler un contrat de vente ou encore payer des impôts peut se révéler complexe et peser sur le bon déroulement des opérations commerciales. Mais 119 Etats ont adopté des réformes en 2017 pour rendre leur économie plus attractive et fluidifier les démarches pour les créateurs de PME, comme le révèle la Banque Mondiale dans son nouveau classement baptisé Doing Business 2018.

Conjointement avec la Société financière internationale, l'institution publie chaque année ce rapport, qui classe 190 économies en fonction de la facilité à y faire des affaires. Voici les Etats où l'environnement réglementaire s'avère le plus favorable aux opérations commerciales en 2017, selon le palmarès rendu public le mardi 31 octobre.

Doing Business : les pays où il est le plus facile de faire des affaires en 2017
Rang Economie Création d’entreprise Obtention de prêts Paiement des impôts Exécution des contrats
1 Nouvelle-Zélande  1 1 9 21
2 Singapour  6 29 7 2
3 Danemark  34 42 8 32
4 Corée du Sud  9 55 24 1
5 Hong Kong  3 29 3 28
6 Etats-Unis  49 2 36 16
7 Royaume-Uni  14 29 23 31
8 Norvège  19 77 28 8
9 Géorgie  4 12 22 7
10 Suède  13 77 27 36
11 Macédoine  22 12 29 35
12 Estonie  12 42 14 11
13 Finlande  26 55 12 46
14 Australie  7 6 26 3
15 Taiwan  16 90 56 10
16 Lituanie  22 42 18 4
17 Irlande  8 42 4 98
18 Canada  2 12 16 114
19 Lettonie  21 12 13 20
20 Allemagne  113 42 41 22
21 Emirats Arabes Unis  51 90 1 12
22 Autriche  118 77 39 9
23 Islande  55 68 33 29
24 Malaisie  111 20 73 44
25 Ile Maurice 40 55 10 27
26 Thailande 36 42 67 34
27 Pologne  120 29 51 55
28 Espagne 86 68 34 26
29 Portugal 48 105 38 19
30 République Tchèque 81 42 53 91
31 France 25 90 54 15
Source : Banque Mondiale

En 2017, le trio de tête reste inchangé par rapport à l'année précédente. C'est la Nouvelle-Zélande qui a le plus facilité la vie des créateurs d'entreprise. Sur les dix critères retenus par la Banque Mondiale (dont quatre sont précisés dans le tableau ci-dessus), l'archipel d'Océanie arrive en première position sur la création d'entreprise, la protection de la propriété intellectuelle, et l'obtention des crédits bancaires. En outre, le pays occupe le second rang en matière de protection des investisseurs minoritaires et le troisième concernant l'octroi du permis de construire .

Le podium est complété par Singapour et le Danemark. Le pays scandinave est premier du classement concernant l'octroi de permis de construire et la facilité à commercer avec les pays étrangers. Concernant ce critère, le Danemark partage la première place avec... la France

La France perd deux places en un an et sort du top 30

Malgré cette première position, l'Hexagone chute de deux places dans ce palmarès international des économies les plus attractives. 28e en 2015, l'économie tricolore n'est que 29e en 2016 et 31e en 2017. Le véritable point faible de la France est la difficulté à obtenir des crédits (le pays occupe la 90e place du classement sur ce point). Mais tout n'est pas noir pour autant. Sur certains indicateurs, la France améliore ses positions. C'est notamment le cas de la facilité à créer son entreprise (27e en 2016, 25e en 2017) et le paiement des impôts (63e en 2016, 54e en 2017).

Dans le top 10 des pays les plus attractifs pour les créateurs d'entreprises, cinq sont européens : le Danemark (3e), le Royaume-Uni (7e), la Norvège (8e), la Géorgie (9e) et la Suède (10e). Les Etats-Unis obtiennent la 6e place, soit deux de plus que l'année précédente. La principale force du pays de l'Oncle Sam ? La facilité d'accès au crédit (2e).

Si le classement Doing Business fait figure de référence, il en existe d'autres, comme celui publié par l'IESE Business School et l'EMLYON Business School, qui dresse la liste des pays les plus accueillants pour les investisseurs. Dans l'édition 2015, les Etats-Unis arrivent en première position.

Les pays les plus accueillants pour les investisseurs en 2015
Rang Pays Taux de croissance (en % du PIB) Capitalisation boursière des entreprises cotées (en % du PIB)
1 Etats-Unis 2,4 115,5
2 Royaume-Uni 3 115,5
3 Canada 2,3 110
4 Singapour 3 142,8
5 Japon 0,3 61,8
6 Hong Kong 2,3 421,9
7 Allemagne 1,5 42,1
8 Australie 2,7 83,8
9 Nouvelle-Zélande 2,4 45,7
10 Suisse 1,9 162
11 Suède 2 103,1
12 Malaisie 5,7 156,2
13 Norvège 2,2 49,6
14 Pays-Bas 0,7 79,1
15 Belgique 1 60,2
16 Danemark 1 69,8
17 France 0,4 68
18 Finlande 0 61,8
19 Corée du Sud 3,5 96,5
20 Israël 2,4 57,7
21 Chine 7,3 43,7
22 Autriche 0,4 26
23 Irlande 4,4 49,1
24 Taïwan 3,5 ND
25 Chili 1,7 118,1
26 Arabie saoudite 3,6 50,9
27 Espagne 1,2 73,4
28 Pologne 3,4 35,8
29 Inde 5,4 69
30 Thaïlande 0,4 104,7
Sources : IESE Business School, EMLYON Business School et Banque Mondiale

L'énorme point fort des USA réside dans la solidité de leurs marchés de capitaux. Le pays de l'Oncle Sam performe également en matière de culture d'entreprise et de possibilités de transactions, notamment grâce aux revues et publications scientifiques. Les Etats-Unis sont suivis par le Royaume-Uni, qui offre aux investisseurs une réglementation protectrice. Enfin, le principal atout du Canada est le fait qu'il est plus attractif lorsqu'il s'agit de fiscalité.

ET AUSSI

Se mettre à son compte

Annonces Google