Quels recours en cas de non-paiement ?

Le devis doit être détaillé et signé par les deux parties. Une avance peut être demandée. © Oleksandr Nebrat - 123RF
Comme tous les entrepreneurs, le freelance est confronté aux mauvais payeurs. Certains clients malhonnêtes jouent de la précarité du statut pour payer moins que prévu. "Pourtant, il existe un grand nombre d'astuces pour être payé au tarif négocié", soutient Julien Moya.
"Il faut au départ effectuer un devis qui doit être signé par le client. Ensuite passez au courrier de relance puis à la mise en demeure avec accusé de réception. En dernier recours, il faut saisir le tribunal de commerce. Les échanges d'e-mails commencent à avoir une valeur juridique".
Benjamin Cambresy a eu affaire à un client indélicat. "Je venais de me lancer, je pensais qu'une parole était une parole et qu'un devis n'avait pas besoin d'être détaillé. J'ai été trop naïf et je n'ai rien pu réclamer. Depuis, tous mes devis sont très détaillés et je demande systématiquement un acompte avant de commencer à travailler".