Pour quels autres statuts opter ?

Sarl, Eurl, droits d'auteur... Chacun peut trouver chaussure à son pied © delcréations - 123RF
Il est nécessaire de choisir le statut le plus approprié à son secteur d'activité. "Par exemple, pour les professions créatives, je conseille vivement une rémunération basée sur les droits d'auteur. Rapprochez-vous de la Maison des artistes pour plus d'informations", pointe Julien Moya.
D'autres statuts peuvent être utilisés. "La Sarl est intéressante lorsque l'on souhaite entreprendre à plusieurs, mais il faut se mettre d'accord sur le partage des responsabilités pour éviter les conflits. L'avantage de ce statut, c'est que le patrimoine personnel est plutôt protégé. Si l'on est seul on peut créer une Eurl", analyse Alain Fernandez.
Ces statuts nécessitent une comptabilité plus poussée et les charges sont plus élevées. Mais les bénéfices ne sont pas plafonnés à 32 900 euros.