Auto-entrepreneurs : les clés de la gestion Gouverner c'est prévoir

"Gouverner c'est prévoir". En vertu de cette maxime, n'hésitez pas à anticiper et à établir des prévisions d'activité par le biais de tableaux de bord prévisionnels, dès que la décision de vous lancer dans cette aventure est entérinée.

 

Savoir où l'on va

Cela vous permettra de savoir à quelle situation financière vous devez vous attendre, établir éventuellement vos besoin de financement et de fonds de roulement. Autant d'éléments indispensables à la gestion saine d'une activité. "Etablir des prévisions est réellement primordial dans la mesure où cela permet souvent de faire les bons choix. Se priver d'une telle option équivaudrait à avancer en portant un bandeau sur les yeux", explique Benoit Malasigné, conseiller en création d'entreprise à la Boutique de Gestion Athéna.

Pour établir une telle feuille de route, il conseille de "se baser sur des études de marché qui peuvent aller du questionnaire de rue aux informations de l'Insee ou de la mairie et qui permettront d'estimer un taux de pénétration du marché cohérent avec la capacité de production dont on dispose."

 

Choisir son statut en connaissance de cause

Dernier avantage et non des moindres, votre tableau de bord prévisionnel servira aussi de base de calcul dans le cadre de simulations sur les différents régimes fiscaux. Pour rappel, avec le statut auto-entrepreneur vous êtes limités à 32 000 euros de chiffre d'affaires pour une activité de conseil et à 80 000 euros pour une activité d'achat / vente de marchandises. Un estimation vous permettra de voir si vous risquez de franchir ces seuils et donc de devoir renoncer au statut du prélèvement libératoire. 

Auto entrepreneur / Se mettre à son compte