Devenir manager de transition Les qualités à développer

Ecoute, humilité, fermeté : le triptyque qui assure le succès au manager de transition.

 

Etre ouvert aux idées des autres

"Bien souvent, le manager de transition doit uniquement aider les salariés à accoucher des solutions à leur problème, assure Jean Lachaud. On raconte beaucoup plus de choses à un intervenant extérieur qui n'a aucun avenir dans la maison. Et lorsque ce que disent les trois quarts des personnes interrogées converge vers la même idée, c'est facile de prendre une décision." L'écoute active et l'humilité sont donc deux qualités essentielles que doit posséder le manager de transition. Arriver avec des recettes toutes faites, c'est courir à l'échec.

 

"Bien souvent, le manager de transition doit uniquement aider les salariés à accoucher des solutions à leur problème" (Jean Lachaud)

Une intelligence des situations et une bonne communication interpersonnelle sont également indispensables, notamment pour faciliter son intégration et désamorcer les conflits potentiels.

 

Savoir s'imposer

Mais comme il n'est pas qu'un coach mais un dirigeant exécutif, le manager de transition doit aussi savoir faire preuve de fermeté. "Il doit savoir prendre des décisions et les défendre, quel que soit la strate hiérarchique à laquelle il s'adresse", conseille Karine Doukhan. Etre passé par les différents niveaux de responsabilités d'un métier permet ainsi au manager de transition de plus facilement "faire l'hélicoptère", à savoir s'adresser avec les arguments appropriés à ses différents interlocuteurs, à la base comme dans les hautes sphères. Et face aux résistances trop importantes, il faut savoir trancher dans le vif et se séparer des personnes les plus hostiles. Là encore, la démarche est facilitée par le fait que le manager ne fait jamais complètement corps avec l'organisation.

Enfin, il faut être doté d'une grande résistance au stress, surtout lorsqu'on est amené à intervenir dans des situations de la dernière chance.

Consultant indépendant / Nouveau métier