Entrepreneurs : comment obtenir un prêt bancaire Ne pas hésiter à négocier

Si le créateur d'entreprise a un pouvoir de négociation plutôt faible lorsqu'il lance son entreprise à cause de son besoin pressant de fonds, il peut en théorie tout négocier, du taux d'intérêt jusqu'aux garanties en passant par les commissions.

négocier un minimum avec son banquier sera gage de professionnalisme
Négocier un minimum avec son banquier sera gage de professionnalisme © Rob hyrons - Fotolia.com

C'est pourtant un aspect que les entrepreneurs ont toujours du mal à appréhender de peur de "braquer" le banquier. Une impasse préjudiciable d'abord parce qu'elle vous prive de l'obtention de tarifs mieux négociés en faisant jouer la concurrence notamment.

Mais elle peut aussi laisser croire à votre interlocuteur que vous êtes peu soucieux de la rentabilité de votre société. En effet, un banquier qui a affaire à un entrepreneur avec lequel les discussions sont serrées peut penser que celui-ci a des qualités de négociateur qui lui garantiront des accords avantageux dans ses contrats à venir, à la différence d'un entrepreneur qui a tendance à dire oui à tout.

Attention toutefois à ce que vos desideratas soient justifiés par la parfaite maîtrise de votre dossier et des concepts de structuration financière (ratio d'endettement, ratio de rentabilité...).

Se mettre à son compte / Negociation