Des bioplastiques pas si bio

 
La définition des bioplastiques n'est pas claire. Certains contiennent des additifs issus de ressources non renouvelables. Ils peuvent parfois ne même pas être biodégradables. En effet, les normes en matière de biodégradabilité sont strictes : un matériau doit être assimilable à 90 % par des micro-organismes en un temps donné, produire du CO2 et de l'eau. Le développement du marché de ces bioplastiques reste d'ailleurs très incertain : la Commission européenne évalue ainsi leur part de marché à 4 % à l'horizon 2020 alors que le cabinet Alcimed l'estime à plus de 10 % dès 2015.

Annonces Google