Véhicules propres : les entreprises attendent un signe des constructeurs et de l'Etat

Si l'adoption d'un ou plusieurs véhicules propres dans les grandes structures est de plus en plus courante, seulement 39 % des petites entreprises en sont équipées en France contre 50 % en moyenne en Europe. Pourtant, selon le baromètre de l'Observatoire du véhicule d'entreprise / TNS Sofres 2007, 67 % des répondants souhaitent engager leur entreprise à adopter des véhicules qui consomment moins de carburant et 56 % des véhicules moins polluants. Néanmoins, les entreprises attendent des constructeurs et de l'Etat des mesures allant dans ce sens, qu'il s'agisse d'une baisse des prix d'achat (84 % des réponses) ou d'infrastructures et de services correspondant à ces véhicules propres.

Développement durable