Grippe A en entreprise : comment faire face ?

Les entreprises peaufinent leur scénario-catastrophe pour les semaines à venir. © EastWest Imaging - Fotolia

Un taux d'absentéisme qui explose, des dirigeants indisponibles, des fournisseurs et une logistique défaillants... Si la grippe A se révèle pandémie, de nombreuses perturbations pourraient venir affecter les entreprises cet automne.

25 % des salariés pourraient être absents sur une durée de 8 à 10 semaines. Et au pic de la pandémie, l'Institut national de veille sanitaire (INVS) parle même d'un taux d'absentéisme moyen de 40 % sur 1 à 2 semaines. Un taux qui regroupe autant les salariés malades que ceux retenus chez eux en raison de la fermeture des crèches et écoles et des perturbations dans les transports en commun.

Mesures d'hygiène au bureau, aménagement du temps de travail, réorganisation de l'entreprise... Sur bien des points, il est possible d'agir en amont pour limiter les perturbations. Etat des lieux de ce qui peut ou doit être fait.

Suggestions de contenus