Planter des arbres : un atout pour une agriculture durable

Les marques parlent aux lecteurs du JDN - en savoir plus ?

Planter des arbres : un atout pour une agriculture durable Connaissez-vous l'agroforesterie ? Cette pratique consiste à exploiter les terres agricoles en associant les arbres aux cultures ou élevages. Explications.

Deux grandes problématiques se posent aujourd'hui aux agriculteurs : les effets néfastes du changement climatique, la sécheresse ou les pluies violentes par exemple, et la nécessité de nourrir 9 milliards d'habitants d'ici 2050.

Dans ce contexte, la plantation d'arbres aux abords ou dans les cultures est une réponse innovante et de bon sens. En effet, les arbres séquestrent le carbone, améliorent la fertilité et l'irrigation des sols. Ils aident aussi à retenir l'eau tout en absorbant les nitrates. "À la différence des champs nus exposés au plein-soleil, au vent, à l'érosion, et participant à la dégradation des écosystèmes, l'agroforesterie est un moyen de préserver des écosystèmes productifs et de s'adapter aux changements climatiques. Les arbres fournissent de nombreux services pour améliorer la qualité de la production et la pérenniser", explique PUR Projet. 

"Sur le long terme, les arbres plantés peuvent leur fournir du bois de chauffe"

Cet opérateur spécialisé accompagne notamment grands groupes et agriculteurs pour développer des programmes d'agroforesterie. Nespresso par exemple. Dans le cadre de son programme AAA pour une qualité durable, l'entreprise s'est ainsi engagée depuis 2003 à diffuser des modèles agroforestiers auprès des caféiculteurs qui l'approvisionnent en café, en partenariat avec Rainforest Alliance et PUR Projet. Dans les fermes de café, les arbres plantés apportent l'ombre nécessaire au caféier, nourrissent le sol en azote et concourent ainsi à la production d'un café de qualité.

Bénéficiant d'une assistance technique, de plants issus d'essences locales et d'un suivi sur 30 ans par PUR Projet, les caféiculteurs trouvent ainsi un moyen efficace de rendre leurs exploitations résilientes face au changement climatique. Nespresso, de son côté, y trouve un outil responsable pour s'approvisionner de manière durable en café de qualité.

Autant d'avantages auxquels s'ajoute un bénéfice économique et social pour les fermiers. Car, sur le long terme, les arbres plantés peuvent leur fournir du bois de chauffe, ou un revenu complémentaire issu de la vente du bois ou des fruits. 

Depuis trois ans, Nespresso France a accéléré son programme et plante plus de 500 000 arbres par an au cœur des fermes de café. Un geste écologique, économique et social qui lui permet, de surcroît, de compenser à 100% son empreinte carbone.

Nespresso-Entreprise-on-air

Annonces Google