Baisser son budget déplacements professionnels Optimiser les frais de transports

imposez l'usage de billets à contrainte.
Imposez l'usage de billets à contrainte. © Jack Hollingsworth  Stockbyte Thinkstock

Si les dépenses aériennes représentent la plus grande partie des dépenses de voyage, elles restent encore compressibles. Inciter les voyageurs à réserver le plus tôt possible et les enjoindre à tirer profit des tarifs promotionnels permettent de réaliser des économies substantielles.

"Il ne faut pas non plus hésiter à rendre obligatoire les tarifs à contraintes lorsqu'ils sont disponibles", explique Christophe Renard. Parmi ces contraintes, on trouve par exemple une pénalité à verser en cas d'échange de billets. "Le besoin de flexibilité doit être relativisé : nous nous sommes rendu compte que les billets étaient changés dans maximum 30 % des cas", ajoute-t-il.

Le train supplante progressivement l'avion sur les courtes et moyennes distances.

L'arbitrage entre le train et l'avion doit aussi être repensé. La tendance jadis favorable à l'avion est d'ailleurs en train de s'inverser dans la mesure où 60 % des trajets se font désormais en train, une solution plus confortable mais aussi bien moins onéreuse. "Il est clair qu'il faut rendre le train obligatoire pour les distances inférieures à trois heures", affirme Christophe Renard.

Tout comme pour les dépenses hôtelières, il est préconisé d'opérer une concentration de ses fournisseurs, comme les compagnies d'avion. Cela permet d'obtenir des remises sur volume et un service de meilleure qualité. Des avantages acquis au prix d'accords d'exclusivité ou de partenariats.

Déplacements professionnels / Voyage affaires