Réussir la réorganisation de son service Peaufiner sa communication

soignez la manière dont vous annoncez les changements à venir.
Soignez la manière dont vous annoncez les changements à venir. © Franz Pfluegl - Fotolia

"Il faut sur-communiquer auprès de son équipe, martèle Suzanne Peters. Quand on fait un diagnostic dans une entreprise, les collaborateurs dénoncent régulièrement le manque de communication comme l'une des principales causes de démotivation." Il n'est pas rare que les collaborateurs, qui sont souvent les derniers avertis, connaissent déjà les modalités d'une réorganisation lorsqu'on la leur annonce...

Quel support ?

En plus de la question du timing, la nature de la communication est importante. "S'il faut adapter le message à chacun des acteurs, on peut aussi jouer sur l'émetteur, précise Philippe Ramond. Le mieux placé n'est pas forcément le manager, mais il peut être le dirigeant de l'entreprise, un collaborateur en particulier ou encore l'encadrement intermédiaire."

Il faut minimiser la durée entre l'annonce et la réorganisation.

On peut aussi sélectionner le support de communication le plus adapté à la cible, de la lettre au domicile à la grand messe interne en passant par une communication au marché. Suzanne Peters suggère ainsi de coupler l'annonce de la réorganisation à une opération de team building.

Philippe Ramond conseille enfin de minimiser le temps qui s'écoule entre l'annonce et la mise en place de la réorganisation. "S'il est impossible de supprimer l'anxiété suscitée par le changement, autant en raccourcir la durée."

Gestion du changement