Réussir la réorganisation de son service Faire comprendre le sens de la réorganisation

il faut donner un sens à la réorganisation.
Il faut donner un sens à la réorganisation. © pressmaster - Fotolia.com

Avant toute tentative de réorganisation, mieux vaut être au clair avec les raisons qui vous conduisent à entamer ce processus. "Bien souvent, le pourquoi de la réorganisation est exogène au service, rappelle Philippe Ramond, PDG de Cardinal Conseil, une société de conseil en management. Cela peut venir d'une demande de la direction, d'une nécessité qui vient du client ou d'une contrainte technique."

"Pouvoir d'évidence"

Suzanne Peters, fondatrice de Brain Booster, partage cette analyse. "Neuf fois sur dix, le manager ne choisit pas. Dans le cas d'un rachat ou d'une fusion par exemple, il hérite d'une équipe qu'il ne connait pas. Il doit commencer par prendre du recul, se poser la question de ce qu'il veut faire au lieu de foncer tête baissée."

La réorganisation doit donner un espoir aux personnes concernées.

Or, en général, un changement, quel qu'il soit, engendre d'abord une réaction de rejet, de résistance. Même si la raison de la réorganisation est évidente pour le manager, ce n'est pas forcément le cas au sein de l'équipe. Philippe Ramond insiste donc sur le "pouvoir d'évidence" qu'il faut faire émerger. Expliquer simplement d'où vient la demande ne suffit pas, il faut aussi que les raisons de la réorganisation donnent un espoir aux personnes concernées.

Gestion du changement