Réussir la réorganisation de son service Etablir le diagnostic et impliquer les équipes

Si l'on réorganise, c'est en général pour s'améliorer, pour répondre à des dysfonctionnements ou à de nouveaux besoins. "Accroître la qualité ou la quantité de la production ou encore réduire les coûts ou les délais peuvent être des objectifs visés par cet exercice", rappelle Philippe Ramond. Mais le changement peut aussi permettre de s'adapter à des exigences internes, comme les méthodes de travail ou les règles de fonctionnements.

"On peut organiser des groupes de travail sur les raisons de la réorganisation, suggère Suzanne Peters, et faire émerger les dysfonctionnements de la précédente organisation. On appelle ça une purge." Il est aussi possible de rencontrer les collaborateurs un par un avant de lancer la réorganisation. Lors de ces tête-à-tête, on peut demander ce qui les motive, ce qui leur plait, ce qu'il aimerait faire, etc.

Si un processus participatif est toujours souhaitable, il faut cependant éviter de faire des promesses intenables mais plutôt écouter sur le thème : je prends note et je vous annoncerai la réorganisation.

Gestion du changement