"Rework : réussir autrement" ou comment réinventer le management d'entreprise Laissez la planification à long terme aux devins

Plutôt que de se concentrer sur des business plans à trois ans, les auteurs préconisent de se projeter sur du court terme et prendre ainsi chaque décision avec tous les éléments en main.

 

«  En affaires, à moins que vous ne soyez devin, planifier à long terme relève du fantasme. Trop de facteurs ne dépendent pas de vous : les conditions du marché, les concurrents, les clients, l'économie, etc. Faire un plan d'affaires vous donne l'impression de maîtriser ce que vous ne pouvez pas maîtriser. (...) Voila le problème : la planification ne laisse pas de place à l'improvisation. Or, vous devez pouvoir improviser. (...)

Les plans à long terme empêchent d'agir au moment opportun. C'est au moment où on fait quelque chose qu'on a le plus d'information, pas avant de le faire. Mais quand rédige-t-on un plan ? Généralement, avant même de commencer, au pire moment pour prendre des décisions importantes.

"Voila le problème : la planification ne laisse pas de place à l'improvisation."

Naturellement, il n'est pas question d'arrêter de penser à l'avenir ou à la façon de surmonter les obstacles. Cet exercice vaut la peine d'être fait. Seulement, ne vous sentez pas obligé de coucher tout ça sur papier ni d'en faire une obsession. Même si vous rédigez un volumineux plan d'affaire, vous ne le consulterez probablement jamais. Au-delà de quelques pages, les plans se fossilisent dans les classeurs.

Renoncez à la divination. Etablissez ce que vous ferez cette semaine, pas cette année. Demandez-vous ce qu'il y a de plus important à faire par la suite, et faites-le. Prenez des décisions immédiatement avant de passer à l'action plutôt que longtemps à l'avance. »

 

Editions Maxima - Laurent du Mesnil

Autour du même sujet