Danser pour briser la glace

Construire une chorégraphie en commun facilite les échanges avant un événement d'entreprise. © Jean-Marie MAILLET / Fotolia

Salsa, claquettes, French Cancan ou gigue baroque... Il y a l'embarras du choix lorsqu'on souhaite danser... ou faire danser ses collaborateurs. "Ce sont les line dances, les danses en ligne américaines ou irlandaises, qui ont le plus de succès", précise Serge Duquesnoy de l'agence Team Tonic. A l'issue d'un dîner ou en préambule d'une soirée de gala, une séance de team building par la danse permet de mettre de l'ambiance tout en construisant un projet commun. Après un échauffement, les participants découvrent la musique puis apprennent des pas. A la fin des 45 minutes que durent généralement les séances, la chorégraphie est au point.

"En alternative à la danse simple, nous proposons une demi-journée de team building lors de laquelle les participants créent leur propre école de samba." Au programme, recruter et former des musiciens, des danseurs et même un caméraman pour filmer le tout, afin d'être élu meilleure école de samba à l'issue de l'après-midi.

Suggestions de contenus