Lâcher ses collaborateurs sans filet

Pour responsabiliser son équipe, il ne faut pas la surprotéger mais lui faire confiance. © alphaspirit - Fotolia.com

Un manager surprotecteur est un manager frileux qui ne fait pas confiance à ses collaborateurs. Souvent, il craint lui-même de se tromper et n'accepte pas l'erreur. "Reconnaître avoir fait fausse route est mal perçu en France. Aux Etats-Unis, à l'inverse, une personne qui a commis des erreurs sera plus facilement embauchée car le recruteur considèrera qu'il en a tiré des leçons", explique Karine Aubry.

Comment encourager la prise de risque ? En montrant l'exemple. "Voir son manager qui accepte de tester des choses pour trouver une solution, qui ne craint pas l'action, cela incite à l'innovation", remarque la coach pour dirigeants. Et donc à se lancer sans craindre de se ramasser.