Déléguer massivement et sans scrupule

Tenir compte des préférences de chacun pour répartir le travail prendrait trop de temps et créerait des tensions internes. © Viorel Sima - Fotolia.com

Le manager dirige, ses collaborateurs exécutent. Bien que simple, cette règle s'oublie souvent en entreprise, en particulier chez les chefs qui possèdent une expertise qu'ils peinent à transmettre aux membres de leur équipe. Pourtant, la séparation entre les deux rôles garantit un bon pilotage et favorise la cohésion du groupe.

Lorsqu'un manager délègue, il décide d'accorder sa confiance. Ce faisant, il crée une interdépendance entre tous. Une règle à respecter : déléguer sans scrupule. Autrement dit, le manager s'abstient de répartir les tâches en fonction des préférences de chacun, certaines missions étant par nature esquivées par tous. A terme, cela créerait des tensions et remettrait en cause le leadership du chef.