9e exercice : s'échauffer le visage

"90 % de la crédibilité d’une communication se lit dans le non verbal." © olly - Fotolia.com
Pour s’échauffer le visage, il faut le tapoter avec le bout des doigts pour le décontracter, le tonifier, et faire des grimaces. Ne pas hésiter également à se rafraîchir le visage, les mains et les avant-bras. La plupart des gens, quand ils entrent en scène, affiche une "poker face". Ce qui est formidable dans une négociation pour ne pas faire voir ce que l’on a dans son jeu. "Mais en prise de parole, quand on sait que 90 % de la crédibilité d’une communication se lit dans le non verbal, il faut donner à lire à l’assistance. Si l’orateur n’exprime rien, pour le public, c’est suspect : il ne veut pas se livrer, il n’a pas confiance en lui, il se protège, il ment… Tous les messages envoyés sont alors négatifs", souligne Didier Bras. Même si l’on est d’un tempérament introverti, professionnellement il est impératif que le visage soit expressif.