L'Iznogood

L'iznogood est le numéro 2 qui souhaite prendre la place du numéro 1. © pressmaster-Fotolia.com
L'iznogood est le numéro 2 qui souhaite prendre la place du numéro 1. Un cas particulièrement difficile à gérer. "Ce qui est difficile avec l'Iznogood, c'est qu'il avance masqué", constate Erik Bouquet. Pour Agnès Menso, il existe une solution : le dialogue. "Il faut lui rappeler sa fiche de poste. Le féliciter de ses initiatives, tout en lui demandant de rester à sa place dans son intérêt et celui de l'entreprise. Un moment comme l'entretien annuel peut servir à mettre les choses au clair".
L'Iznogood peut toutefois être un atout pour le manager : "pour en avoir côtoyé, je trouve qu'ils ont de l'énergie, qu'ils sont productifs. Ils stimulent le manager qui est contraint de hausser son niveau. Il est de toute manière normal d'être ambitieux", rappelle Erik Bouquet.