Management de projet : les 10 étapes clés Je capitalise l'expérience

Il est recommandé de formaliser l'expérience acquise grâce à des bilans et des réunions.

Rédiger un bilan

Souvent négligée, la phase d'archivage et de partage des acquis de l'expérience est pourtant essentielle pour éviter de répéter les mêmes erreurs. Pour Martine Miny, "les compétences doivent survivre au projet". "Pour capitaliser de façon pertinente, il faut discerner ce qui est lié au contexte de ce qui peut être généralisé", ajoute la spécialiste.

Il permet de tirer des conclusions sur les bonnes pratiques à retenir

Un point de départ consiste à établir un document de bilan, basé sur le retour des personnes qui ont vécu le projet. Vous y distinguerez les résultats obtenus (produit ou service livré, budget et planning, modifications de la demande initiale opérées en cours de projet), le déroulement du projet (ce qui a bien fonctionné et les problèmes rencontrés, les solutions mises en oeuvre). Il permet de tirer des conclusions sur les bonnes pratiques à retenir et les erreurs à éviter. Ce bilan peut faire l'objet d'une présentation auprès des autres chefs de projet. Son existence doit surtout être portée à la connaissance de tous ceux qui seraient susceptibles d'en avoir l'utilité, via l'intranet par exemple.

Se concentrer sur les difficultés

Des réunions d'échange avec d'autres équipes-projet permettent de partager des impressions et des conseils très concrets. Et "si une tâche a particulièrement posé problème, on réunit un comité ad hoc parmi l'équipe-projet pour comprendre ce qui n'a pas marché, propose Alain Asquin. Un groupe d'experts peut ensuite donner un contre-avis." La synthèse permettra là aussi de tirer des conclusions bénéfiques.

Intranet