Comment arrêter de penser au travail chez soi ?

Séparer vie professionnelle et vie privée est important mais parfois difficile. Voici comment y parvenir.

A la fin de votre journée, vous rangez vos affaires et partez du bureau. Vous éteignez votre ordinateur et troquez votre tenue professionnelle contre un pantalon de survêtement.

Malheureusement, il est peu évident de faire le vide dans votre cerveau qui, même de retour chez vous, reste préoccuppé par des enjeux liés au travail.

Une nouvelle étude propose une stratégie simple pour vous séparer mentalement de votre emploi lorsque vous rentrez chez vous. L'astuce ? Ecrire exactement comment vous comptez achever les tâches non terminées le lendemain.

Un peu plus de cent personnes ont participé à l'étude, dirigée par Brandon Smit professeur à Ball State University, et citée par Research Digest. Au début de l'étude, chaque participant a indiqué combien leur emploi jouait un rôle central dans leur vie.

Ensuite, pendant environ trois jours, les participants remplissaient deux questionnaires. Le premier leur demandait d'indiquer les objectifs qu'ils n'ont pas atteints au travail, les objectifs atteints et le degré d'importance de chacun de ces buts. Le deuxième questionnaire leur demandait combien de temps ils avaient passé à penser à ces objectifs et au travail en général.

Il a été demandé à la moitié des participants de créer un plan pour déterminer où, quand et comment ils atteindraient leurs objectifs. Ainsi, certains ont déclaré :"Je m'installerai à mon bureau à neuf heures et écrirai un e-mail au client…".

L'autre moitié des participants n'a pas reçu ces instructions de planification.

Si vous arrêtez d'être obsédé par toutes les missions que vous n'avez pas achevées le soir, vous serez plus productif au travail le lendemain

Les résultats ont montré que chez les participants pour lesquels le travail avait une place centrale, l'exercice de planification les empêchait de penser aux tâches importantes et non achevées en fin de journée.

Smit écrit : "Créer des plans pour les tâches non achevées en fin de journée est une option peu coûteuse, aussi bien en terme de temps que d'argent. Cela permet en outre d'améliorer la santé et la performance professionnelles des employés".

En d'autres termes, si vous arrêtez d'être obsédé par toutes les missions que vous n'avez pas achevées, vous serez plus productif le jour suivant parce-que vous aurez accordé une pause à votre cerveau. Sans parler de votre plan d'attaque pour votre arrivée au bureau.

Notons que cet exercice n'est pas la panacée. L'étude montre que l'exercice de planification n'a pas empêché les participants de penser au travail de manière générale. De ce fait, vos pensées à propos de votre collègue paresseux ou de la promotion que vous n'avez pas obtenue pourraient toujours vous surprendre.

Quoi qu'il en soit, planifier l'achèvement de tâches demande peu de temps et d'énergie. Vous pouvez toujours arrêter le processus si ça ne vous aide pas. Dans le meilleur cas, vous serez un employé plus efficace et une personne plus relaxée dans votre vie quotidienne.

 

Article de Shana Lebowitz. Traduction par Caroline Brenière, JDN

Voir l'article original : Here's a simple trick to use at the end of the workday so you can actually relax when you get home

Autour du même sujet