Parler peu, c'est parler bien ?

Inscrivez sur un post-it les trois points que le public doit retenir. © Wavebrak Media Ltd
Paradoxe. Ce qui pénalise la plupart des orateurs, c'est l'abondance de mots.
"Lors d'un discours, nombreux sont ceux qui veulent en faire trop, notamment avec des présentations Powerpoint. Le problème, c'est qu'il faut éviter de dépasser les 20 minutes de temps de parole. Au-delà l'attention du public décroche. De toute manière les gens ne retiennent que quelques idées du discours. Avant de parler, je conseille de noter sur un post it les trois choses que vous voulez que votre auditoire retienne", met en avant Vincent Rigaut.
Pour Philippe Magdelaine, un discours doit être axé sur du concret. "Il faut donc éviter de faire croire qu'on est intelligent avec des digressions ou des élucubrations politico-philosophiques".