L'odeur trop similaire ou trop différente

Dur dur de trouver attractif quelqu'un qui sent différemment.
En 2006 , des chercheurs ont recruté des couples hétérosexuels pour répondre à des questions le nombre de partenaires sexuels qu'ils ont eu au cours de leur relation.
Pendant ce temps, les chercheurs ont prélevé de l'ADN sur la bouche des participants et sur celle de leurs partenaires. Ils ont ensuite analysé les échantillons en laboratoire. Ils ont essayé de comparer l'hétérocompatibilité qui se trouvait dans leurs gênes. Les chercheurs ont démontré que plus le taux de MHC (major histocompatibility complexes) était élevé, moins les participants étaient attirés par leurs partenaires respectifs. Le terreau était donc plus propice aux relations extra conjugales.
Dans le même temps, l'étude a également montré que nous évitons les partenaires qui sentent différemment de nous