Maitriser ses émotions

Un grand contrôle de soi-même est nécessaire pour être charismatique. © Ion Chiosea - 123RF
Pleurs, colères fréquentes, voix qui tremble, corps secoué de spasmes… Tous ces éléments nuisent fortement au charisme.
"Au quotidien, si vous avez un manager charismatique observez-le. Vous verrez qu'il ne se laisse pas gagner facilement par l'émotion", constate Emmanuel Fort.
Toutefois, attention à ne pas avoir un comportement de robot inhumain.
"L'idéal, c'est de posséder ce que j'appelle l'émotion opportune. Cela signifie qu'il faut montrer ce que l'on ressent de manière mesurée et contrôlée. Qu'il s'agisse d'un sentiment positif ou négatif", témoigne pour sa part Isabelle Perrieux.