Ces points de suspension qui en disent long

Les points de suspension sont lourds de sous-entendu. © JDN
Vous utilisez des points de suspension dans votre correspondance professionnelle ? Soyez prudent.
En langue française, les points de suspension permettent de mettre des choses en suspens, de marquer un sous-entendu ou une hésitation. Votre interlocuteur risque d'avoir du mal à interpréter ces trois points. Doit-il se sentir menacé ? Obligé de donner plus de détail ? Dans le doute, abstenez-vous et restez-en au point final classique.