Faire appel à l'intelligence

vous devez leur donner de bonnes raisons de vous suivre.
Vous devez leur donner de bonnes raisons de vous suivre. © Polka Dot Images / Polka Dot / Thinkstock

Le charisme, ce n'est pas de la manipulation. Si, grâce à lui, vous cherchez à emporter l'adhésion des personnes qui vous entourent, cette force de conviction repose sur des éléments à la fois émotionnels et rationnels. "Etre charismatique, ce n'est pas se comporter comme un gourou, confirme Sandrine Meyfret. Vous devez donner de bonnes raisons d'agir pour que l'on vous suive : du sens, un comportement exemplaire, de la transparence...  En clair, vous ne devez pas prendre les autres pour des idiots."

Le charisme combine en effet volonté et raisonnement. Vous devez donc faire appel à l'intelligence des autres pour emporter leur conviction. Sans cela, vous susciterez au mieux un enthousiasme passager, au pire une hostilité insurmontable. Si se laisser convaincre par une personne charismatique est stimulant, se faire berner se révèle particulièrement désagréable.