Accueillir un nouveau collaborateur Planifier l'intégration

Définir les étapes

La préparation de l'accueil n'est pas terminée. Si les éléments essentiels ont été anticipés, il est également recommandé d'élaborer un planning d'intégration. Celui-ci indiquera toutes les étapes par lesquelles le nouveau collaborateur devra passer pour assurer la meilleure intégration possible. Seront ainsi prévus des entretiens réguliers. Par exemple, le nouveau salarié sera prévenu d'un premier rendez-vous avec son manager un mois après le début de sa période d'essai pour dresser un premier bilan. Il sera également avisé des rencontres avec les différents services, les visites des sites de l'entreprise... toutes les étapes nécessaires à une bonne appréhension de son environnement de travail.

Dans le cas d'une intégration confiée à un parrain, une présentation de celui-ci ainsi que les activités prévues avec lui seront aussi indiquées. Pour Philippe Rossignol, "un planning d'intégration bien défini montre au nouveau collaborateur qu'on a tout préparé pour son arrivée car il est important pour l'entreprise." Ce type de préparation le mettra dans les meilleures conditions pour commencer son travail et devenir efficace plus rapidement.

 

Prévenir l'équipe de son arrivée

"L'idée du parrain est souvent un pétard mouillé. C'est une bonne idée si on lui donne vraiment du temps pour s'occuper de l'intégration"

Autre étape non négligeable : prévenir l'équipe qui sera amenée à travailler avec le nouveau salarié. Idéalement, le manager réunira son personnel pour annoncer sa venue et présenter son parcours, ses qualités et ce pourquoi il estime qu'il apportera un atout supplémentaire à l'entreprise. Un email interne peut également faire l'affaire. Il doit refléter l'intérêt porté par l'entreprise à cette nouvelle recrue. "Nous allons avoir le plaisir d'accueillir prochainement Monsieur X qui se chargera du poste Y et sur lequel nous comptons beaucoup pour assurer la bonne marche de l'entreprise..." est le type de formule enthousiaste qui impliquera davantage l'équipe dans l'intégration du nouveau venu.

Certaines entreprises font le choix de désigner un parrain qui sera chargé d'accompagner le nouveau collaborateur dans son processus d'intégration. Dans ce cas, il est conseillé de confier cette tâche à une personne avec qui il n'a pas de rapport hiérarchique. Philippe Rossignol tient à nuancer l'intérêt de cette démarche. "L'idée du parrain est souvent un pétard mouillé. Il n'a généralement pas le temps de s'occuper du nouvel arrivant car sa charge de travail est rarement revue à la baisse à cette occasion. Cela est préjudiciable pour l'entreprise. C'est une bonne idée si on donne vraiment du temps au parrain pour s'occuper du processus d'intégration."

Intégration