Comprendre les bases de la graphologie La graphologie dans le cadre du recrutement

Littéralement, la graphologie signifie science de l'écriture. Aujourd'hui considérée comme une branche des sciences humaines, la graphologie est avant tout une méthode d'approche de la personnalité qui s'insère dans le champ de la psychologie. Comme toute science humaine, il ne s'agit pas d'une démarche qui débouche sur une conclusion figée. 

 

Les objectifs

céline bailleul, graphologue, membre du sgds (syndicat des graphologues diplômés
Céline Bailleul, graphologue, membre du SGDS (Syndicat des graphologues diplômés de la société française de graphologie) © Céline Bailleul

L'analyse commence par une observation méticuleuse de l'écriture, à travers l'expressivité du geste, la représentation de l'inconscient, le symbolisme des formes et de l'espace. "La graphologie n'est qu'un test parmi d'autres pour évaluer une personnalité, elle ne doit pas se substituer à l'entretien mais lui apporter un complément", explique la graphologue Céline Bailleul. "L'analyse graphologique se fait toujours en fonction d'un poste précis à pourvoir. On observe si la personnalité d'un candidat est compatible avec la description du poste. Il ne s'agit pas d'analyser les notions affectives, les sentiments. Il est conseillé de rester naturel en écrivant, de rester soi-même. Si l'écriture est forcée, le graphologue finira par s'en rendre compte et cela faussera toute analyse." Il ne s'agit pas de juger la personne mais de voir si elle correspond à un poste. "Une personne peut ne pas être recommandée pour un poste de commercial chez un grand distributeur alors qu'elle se verra attribuer des conclusions positives pour le même poste dans une PME," précise la graphologue. Le contexte et l'environnement du poste entrent aussi en jeu dans l'analyse.

 

La démarche de l'analyse

"Il y a trois pôles qui sont étudiés, précise Céline Bailleul. Il y a la vie intellectuelle, c'est-à-dire la nature de l'intelligence, concrète, abstraite ou conceptuelle, la démarche de la pensée, le rythme intellectuel ou encore l'ouverture d'esprit. On observe également la vie sociale et le caractère, à savoir si une personne est chaleureuse ou distante, sa capacité à manager, à travailler en équipe, à coordonner des actions. Il y a aussi la vie active qui fait ressortir l'ambition, la quête ou non de reconnaissance sociale, le plaisir au travail, le rythme d'activité." Ainsi, en observant et en interprétant ces éléments, il devient possible d'établir le potentiel d'une personne par rapport au poste à pourvoir. Mais notre interlocutrice précise : "il n'y a pas de recette magique, on ne peut pas dire que telle façon de faire un t ou d'écrire les accents signifie toujours la même chose." L'analyse graphologique se base sur l'écriture dans son ensemble, l'écrit et le non écrit (marges, espaces), qui aboutit toujours à une interprétation différente. "Il n'y a pas deux écritures identiques."

Autour du même sujet