La question qui porte sur le point précédent

il est possible de rapeler que le temps presse.
Il est possible de rapeler que le temps presse. © Photomontage AVAVA - Fotolia.com / JDN

Certains interlocuteurs peuvent vous sembler parfois un peu lents à comprendre car leur question porte sur un point abordé vingt minutes plus tôt. "Dans ce cas, il ne faut pas hésiter, toujours avec bienveillance, à souligner que le temps passe et qu'il faut libérer la salle dans un quart d'heure", estime Jean-Denis Ménard. Bien évidemment, il est toujours possible de proposer de répondre à ces questions plus tard, par téléphone ou mail.

Dans le cadre de ses formations, Jean-Denis Ménard a aussi observé un phénomène surprenant. "Certains participants ne comprennent rien pendant trois séances et soudain, à la quatrième, tout s'éclaire." Dans certains cas, selon l'organisation de votre présentation, il est ainsi possible de répondre : "avançons un peu, vous allez probablement comprendre un peu plus tard."