Storytelling : les techniques pour votre leadership Personnalisez et simplifiez toujours

L'un des principaux freins au recours au storytelling est qu'il implique que vous vous mettiez en avant. On est en effet souvent mis mal à l'aise de devoir parler de son expérience personnelle. Pourtant, "être humble et en même temps parler de manière très personnelle est extrêmement efficace", explique Loïck Roche. Cela crée un lien bien plus fort avec ceux que vous allez chercher à inspirer et rend vos histoires beaucoup plus empreintes d'émotions." Si vous êtes profondément soucieux des menaces de la concurrence, montrez-le ! Permettre à vos émotions de faire surface donne de la passion à votre voix et augmente votre capacité à utiliser des gestes et à sourire", illustre-t-il.

 

Choisir des histoires simples

"Simplifier ce n'est pas bêtifier un message, c'est apprendre à dire ses histoires avec efficacité et authenticité", explique Loïck Roche. Votre discours doit être le plus percutant et épuré possible, préférant zoomer sur les idées essentielles qu'être orné de fioritures dont le seul effet serait de faire perdre au public le fil conducteur, le concept principal.

N'hésitez donc pas ; "raconter des histoires encore et encore vous permet de grandir en tant que leader ; si vous créez les histoires, les histoires à leur tour vous créent", résume Loïck Roche.

Leadership