"Je risque de perdre mon pouvoir"

vous n'avez aaucune envie de vous départir de vos pouvoirs.
Vous n'avez aaucune envie de vous départir de vos pouvoirs. © Ivan Bliznetsov - Fotolia

La mauvaise excuse. En déléguant une partie de votre travail à un subalterne, vous auriez l'impression de perdre un peu de vos responsabilités. Sur certaines parties de votre travail quotidien, vous serez immanquablement amené à perdre la main au profit d'un autre.

La bonne raison. Evidemment, si vous refusez tout net de confier certaines tâches à un collaborateur, déléguer s'avère impossible. C'est un blocage psychologique qu'il faut absolument lever. "Avant de déléguer, il faut ravaler son ego et faire le point sur ce qui fait le cœur de sa fonction", confirme Geoffroy d'Hérouville. Les membres de votre équipe ne sont pas des rivaux, ils sont là pour vous seconder. Votre responsabilité de manager, et le pouvoir qui va avec, ne se limite pas aux tâches que vous effectuez vous-même. Si elles sont correctement réalisées, c'est positif pour le collaborateur... comme pour vous.