Apprenez à manager votre chef Je lui dis ce que j'attends de lui

La subtile technique du recadrage n'est pas l'apanage des managers, vous aussi vous devez apprendre à dire ce que vous n'aimez pas et à montrer ce qui vous convient. "Si je reste agacé sans le dire, je vais cultiver de la frustration et cela va se ressentir, explique Martine-Eva Launet. J'ai connu le cas d'une chargée de communication d'origine anglo-saxonne, avec un style très 'droit au but' et un grand souci d'efficacité. Son manager était plutôt une personne axée sur la relation humaine. Ils avaient un problème d'ajustement et elle était agacée de perdre son temps à devoir discuter à chaque réunion. Ils auraient pu trouver un compromis si elle était allée lui parler." 

 

"Si je reste agacé sans le dire, je vais cultiver de la frustration et cela va se ressentir"

Pour Marc Traverson, "si le manager a tendance à déléguer de façon cavalière, il faut le cadrer et lui dire 'j'ai besoin de tel moyen, il faut que vous me définissiez plus précisément ce que vous attendez...'. Il faut le pousser à faire son travail de manager." Pour cela, n'hésitez pas à faire des requêtes, cela n'est pas un signe de manque de compétences : demander à aménager la façon de travailler ou l'organisation des tâches n'a rien de déplacé. De plus, gardez en mémoire que si vous ne lui dites rien, votre manager ne saura pas ce que vous attendez de lui et pensera que tout va pour le mieux. Ne partez jamais du principe qu'il sait. Peut-être se doute-t-il que l'horaire fixé pour la réunion hebdomadaire n'est pas idéal pour vous, mais si vous ne le mentionnez pas, il en conclura que cela n'est pas un réel problème.  

 

Autour du même sujet