Apprenez à manager votre chef Je lui témoigne de la reconnaissance

"Le manque de reconnaissance de la part de sa hiérarchie est une plainte récurrente dans les organisations. Mais l'on oublie souvent que c'est également un levier d'action vis-à-vis de sa hiérarchie." La technique : lui exprimer sa satisfaction lorsqu'il s'est comporté en bon manager afin de lui indiquer le chemin à suivre. "Ainsi vous contribuez à construire la relation", précise Marc Traverson.  

"En témoignant de la reconnaissance à votre manager, vous faites coup double : vous reconnaissez sa compétence de chef et vous lui faites part de ce qui est important pour vous"

Par exemple, si votre chef vous confie une mission à forte valeur ajoutée et vous donne les moyens, par ses conseils et son soutien, de la remplir, c'est important de lui signaler que cet effort vous a été utile et que vous avez apprécié qu'il vous ait consacré du temps. Lors du debriefing, lorsqu'il vous fait le compte-rendu de votre travail, renvoyez-lui les points positifs.

 

"En faisant cela, vous faites coup double : vous reconnaissez sa compétence de chef et vous lui faites part de ce qui est important pour vous", traduit Marc traverson. Vous pouvez d'ailleurs faire passer le message au quotidien par des petites phrases discrètement placées dans la conversation : "ça tombe bien que vous me proposiez cela car je suis quelqu'un qui préfère travailler de façon autonome", "j'apprécie que vous ayez tranché pour un point hebdomadaire unique, personnellement je n'aime pas trop multiplier les réunions", "c'est agréable que vous preniez le temps de me conseiller sur ce dossier, je suis toujours plus à l'aise lorsque j'ai votre aval au fur et à mesure".


Autour du même sujet