Développer son influence Aider ceux qui connaissent des difficultés

 La situation

Mon équipe est confrontée à une grosse montée en niveau des tâches à accomplir. C'est un challenge intéressant mais j'ai peur que certains aient du mal à suivre. (Mathilde)

S'ils ne se sentent pas au niveau, il se peut que certains de vos collaborateurs perdent leur motivation. D'autres risquent de rester calés dans leurs anciennes techniques en refusant d'évoluer.

 

 Comment en tirer avantage pour gagner en influence 

C'est au moment où les difficultés pointent que le rôle de manager prend toute son ampleur et qu'il peut gagner durablement la confiance de ses collaborateurs. Il faut savoir rassurer les personnes inquiètes. Expliquez-leur comment il va falloir travailler, quels sont les nouveaux objectifs à atteindre et insister sur ce qui est le plus important à vos yeux, à raison de 4 ou 5 points principaux.

Face aux personnes anxieuses, il faut prendre leurs inquiétudes au sérieux et leur apporter des solutions. "Quand vous n'avez pas la réponse immédiatement, un simple 'je m'en occupe' suffit généralement", explique Dominique Chalvin. A condition de le faire pour de vrai et de revenir avec une réponse dans des délais courts.

Sauver la mise à un collaborateur en difficulté est parfois d'une extrême simplicité pour un responsable, notamment face à un client. Il ne l'oubliera pas de si tôt.

 

 La règle

Une personne (mais aussi une équipe et a fortiori une entreprise) en difficulté présente toujours une opportunité d'accroître son influence. Comme il est délicat de dire aux gens comment travailler, il est souvent préférable d'attendre que ce soit eux qui en fassent la demande. Dominique Chalvin fonctionne ainsi : "Parfois il faut laisser la personne faire à sa manière jusqu'à ce qu'elle soit un peu en difficulté. Vous vous trouvez là pour la sortir du pétrin, sans l'humilier bien sûr. Vous lui proposez une solution et lui rappelez comment faire. Elle sera beaucoup plus attentive que lorsque vous lui en aviez fait part à l'origine." Non seulement vous rendez un service mais en plus vous vous assurez que vos conseils seront immédiatement pris en compte lorsqu'une nouvelle difficulté surgira.

 

Même lorsque vous n'êtes presponsable d'équipe, restez attentif aux autres et à leurs problèmes. "Cela consiste parfois juste à transmettre une information à une personne susceptible d'être intéressée", estime Chilina Hills, coach experte en communication et influence. Il est parfois facile de dépanner un collègue ou un confrère à peu de frais. "Soyez à l'affût de ces situations, conseille-t-elle, mais n'y allez que si vous avez des réponses à apporter." Ensuite, il vous faudra entretenir la relation en demandant des nouvelles à la personne que vous avez aidée. Vous pouvez tenter un "à charge de revanche" mais ne revenez pas immédiatement vers la personne pour lui demander quelque chose, elle risquerait de se sentir contrainte.

 

Autour du même sujet