Manager les personnalités difficiles Le chronophage

le chronophage
Le chronophage © Martin Ducrot / JDN

Son profil

"Le chronophage demande une attention démesurée", décrit Isabelle Oggero. Toujours dans l'attente d'un conseil, d'un avis, d'une validation... il pourrait vous occuper à temps plein si vous ne le fuyiez pas comme la peste.

 

Difficultés

Répondre aux demandes d'un chronophage représente non seulement un budget temps considérable mais c'est en outre un cercle vicieux. Plus vous lui consacrerez de temps, plus il vous sollicitera.

 

Comment le manager

"Il faut lui monter beaucoup d'intérêt tout en le recentrant sur sa tâche, explique Isabelle Oggero. Ne répondez pas complètement à sa demande et ramenez-le toujours à l'objectif." Selon la coach, la plupart du temps, le chronophage est à la recherche de signes de reconnaissance forts. Or, s'il ne les trouve pas auprès de son supérieur hiérarchique, il ira, par défaut, les chercher chez ses collègues. Le fuir ou le snober ne résoudra donc que partiellement le problème puisqu'il ira envahir d'autres personnes.

Efforcez-vous de recadrer cette personne dont le discours est souvent subjectif, empli de références à l'affect. Allez droit au but et posez des questions directes, fermées : "le dossier sera bouclé quand ? Le client donnera sa réponse quel jour ?"

Lorsque vous devez vous voir pour faire un point sur l'avancement d'un projet par exemple, fixez les limites à l'avance : vous avez 15 minutes à lui accorder, pas une de plus. Soyez ferme et tenez-vous en à ce quart d'heure. Si vous n'avez pas eu le temps de faire le tour des points que vous deviez aborder, tant pis. Il sera plus concis la prochaine fois.

 

Personnalités difficiles