Manager les personnalités difficiles Le retardataire

le retardataire
Le retardataire © Martin Ducrot / JDN

Son profil

Systématiquement en retard, il a aussi toujours une bonne excuse à fournir. La plupart du temps, il se sent valorisé de cette façon. Ou alors, il gère extrêmement mal son temps.  

 

Difficultés

Il dérange tout le monde lorsqu'il arrive, donne une mauvaise image face à la clientèle... et fait preuve de mauvaise foi.

 

Comment le manager

Tout d'abord, il ne faut pas l'attendre. En réunion, on commence sans lui. Au restaurant, on s'installe avant qu'il n'arrive... cela évitera de lui donner plus d'importance qu'il n'en mérite.

Il peut être nécessaire de rappeler les règles. Insistez sur le fonctionnement d'un collectif en bonne intelligence et l'importance de se conformer aux règles. En précisant votre sensibilité au respect de ces lois, vous en dissuaderez quelques uns.

"En règle générale, je déconseille de mentionner les autres en management, estime Isabelle Oggero. Mais je fais une exception pour le retardataire. Les autres prennent le soin d'arriver à l'heure." Evitez en revanche de chercher à le culpabiliser à outrance car cela va lui donner de l'importance.

Il est possible d'essayer de le punir indirectement. "Par exemple, décrétez que celui qui arrive en retard en réunion rédige le compte-rendu", propose la coach. "Et si rien ne fonctionne, on fait du bricolage : on donne rendez-vous une demi-heure plus tôt", avoue-t-elle.

 

Personnalités difficiles