Doit-on parler des évolutions de carrière possibles ?

un poste intéressant pour le collaborateur se libère ? une formation s'avèrerait
Un poste intéressant pour le collaborateur se libère ? Une formation s'avèrerait utile pour les défis futurs ? Tel projet entrerait bien dans son plan de carrière ? Il faut en parler pendant l'entretien. © choucashoot, Helder Almeida / Fotolia

Bien sûr. Il s'agit même du deuxième point phare de l'entretien : outre l'efficacité du collaborateur dans son poste actuel, ce rendez-vous doit être l'occasion d'aborder son avenir. "Je commence par leur demander où ils se verraient à long terme, puis on se rapproche dans le temps pour arriver à ce qu'ils souhaiteraient faire dès maintenant pour avancer vers leur objectif", témoigne Michel Lora. Cette question de l'avenir est essentielle car elle permet de replacer les objectifs annuels et l'activité quotidienne dans une dimension plus vaste et souvent plus porteuse de sens pour eux. "Il est important de ne pas laisser les collaborateurs faire du sur-place mais au contraire de toujours les inscrire dans une dynamique d'apprentissage.

Là encore, pour le collaborateur, cela signifie de la préparation : qu'ai-je envie de faire ? Par quelles étapes est-ce que je pense passer ? Que me manque-t-il pour atteindre mon objectif de carrière ? Ce dernier point est essentiel car c'est lors de l'entretien d'évaluation que pourront être décidées d'éventuelles actions de formation.