Abuser de sa position de force

ne cherchez jamais à écraser votre interlocuteur.
Ne cherchez jamais à écraser votre interlocuteur. © olly / Fotolia

Lorsque vous êtes en position de force, la tentation peut être grande de recourir au chantage ou à l'ultimatum pour contraindre votre interlocuteur à faire affaire avec vous, selon vos conditions. Si un tel calcul peut être bénéfique à court terme, il le sera rarement sur le plus long terme.

"Obtenir quelque chose par la force est rarement positif, concède Thierry Krief. Même si votre interlocuteur n'a pas le choix et qu'il vous donne ce que vous demandez, vous devez prendre conscience qu'il vous le fera sans doute payer cher, tôt ou tard." Une telle attitude ne peut pas s'inscrire dans une relation commerciale qui dure, lorsque la confiance entre les différentes parties est cruciale. "Il vaut mieux convaincre son interlocuteur de l'intérêt qu'il a à traiter avec nous plutôt que de le contraindre par la force", résume Thierry Krief.