Manager les urgences comme un pro S'appuyer sur les autres collaborateurs

vous n'êtes pas seul.
Vous n'êtes pas seul. © Yuri Arcurs / Fotolia

Jason et les Argonautes, Napoléon et les grognards... Dans la mythologie ou l'histoire, rares sont les héros ou guerriers qui ont bâti leur légende sans aide. Il en va de même pour le manager qui agit dans l'urgence. Il lui sera impossible de soulever les montagnes de la bureaucratie ou de briser le mur des mauvaises volontés sans le soutien de ses collaborateurs. "Pour emporter l'adhésion d'une équipe, il faut lui faire comprendre que l'on est à son écoute", explique Gille Marque. Qu'il s'agisse de collaborateurs démotivés ou des partenaires réfractaires à l'effort, vous devez faire en sorte qu'ils acceptent de jouer le jeu. Pour cela, rien de mieux que de leur montrer que vous êtes de leur côté.

 

Se montrer fin psychologue

"La dimension psychologique est omniprésente dans ce genre de situation, ajoute Gille Marque. C'est particulièrement vrai lorsque, à l'instar d'un manager de transition, on est étranger à l'entreprise." Dans ce cas-là, vous ne connaissez pas les personnes à qui vous demandez des sacrifices. Elles n'ont a priori aucune raison de vous faire confiance. A vous d'adopter un discours clair et précis pour y arriver. "Cela peut parfois passer par des petits rien, ajoute Gille Marque.

Cela passe parfois par des petits riens.

Répondre favorablement à une requête restée lettre morte depuis des années, aussi anodine soit-elle, est forcément apprécié." Lorsqu'un collaborateur vient vous dire qu'il aimerait aménager son emploi du temps ou disposer d'un nouvel outil et que sa demande est acceptable, n'hésitez pas. Cela vous assurera sans doute de son soutien.

Gérer son stress / Devenir un meilleur manager