Exigez la perfection, et rien d'autre

ne révisez jamais vos exigences à la baisse.
Ne révisez jamais vos exigences à la baisse. © Elnur - Fotolia.com

Steve Jobs ne supportait personne qui acceptât de faire des compromis afin d'obtenir un produit dans les temps et dans le budget fixé. Il trouvait une telle attitude consternante. L'objectif d'Apple n'était pas simplement de devancer ses concurrents ou de gagner de l'argent ; il cherchait à fabriquer le meilleur produit possible ou au moins de l'améliorer un petit peu. Il était exigeant à tous les niveaux.

Lorsque les ventes du Macintosh démarrèrent timidement, il harcela les ingénieurs responsables, comparant la situation à une question de vie ou de mort. Il a avait collaboré avec de nombreux artistes et agences afin de s'assurer que les publicités convenaient parfaitement et que les images et le son étaient parfaitement synchronisés. Quant aux ingénieurs travaillant sur l'iPod, il leur a demandé que les fonctions de l'appareil soient accessibles à partir de trois boutons, pas plus. Il insista pour que le processus de fabrication des ordinateurs passe de quatre mois à deux.

Toutes ces décisions peuvent s'apparenter à du pinaillage, mais mises bout à bout, elles ont permis à Apple de créer un engouement sans précédent à l'égard de ses produits. A l'inverse d'autres entreprises de hautes technologies qui ont fait long feu, les utilisateurs avaient le sentiment qu'Apple faisait passer leurs intérêts avant tout. Le résultat a été qu'ils acceptaient de payer un prix élevé pour obtenir ces produits. "Steve a inventé la seule marque à vivre de toute l'industrie des technologies, a confié Larry Ellison, cofondateur d'Oracle, à son biographe. Il existe des voitures que les gens sont fiers de posséder – Porsche, Ferrari, Prius – parce que ce qu'ils conduisent révèlent une part de leur personnalité. Il en était de même pour les produits d'Apple."