Quand on me sollicite, je sais dire "non"

déclinez les sollicitations... tout en gardant le sourire.
Déclinez les sollicitations... tout en gardant le sourire. © vgstudio - Fotolia.com

Alors que vous commencez à savourer les bienfaits de votre nouvelle organisation, un élément perturbateur est sur le point de tout compromettre : autrui. Si cet autre qui vous sollicite est un collègue, il va falloir apprendre à dire non, mais de manière tout à fait cordiale. Selon Pascale Bélorgey, il suffit d'un "je travaille sur un dossier important et viens te voir dès que j'ai terminé" pour pouvoir poursuivre vos objectifs sans froisser quiconque.

Mais si cet autre est un supérieur hiérarchique, la spécialiste propose d'évaluer l'importance de la tâche demandée. "Si cela demande prend moins de 5 minutes, faites-le tout de suite. Si cela suppose plus de temps, acceptez la tâche demandée en précisant : "je termine ce travail important sur lequel je tiens à rester concentré et je m'occupe de ce dont tu as besoin tout de suite après".  Politesse et fermeté doivent guider vos réponses aux sollicitations.