Quand une pause s'impose, je fuis les "voleurs de temps"

fixez-vous des limites pour éviter d'être dépassé.
Fixez-vous des limites pour éviter d'être dépassé. © Werner Fellner - Fotolia.com

Que ce soit votre collègue bavard ou votre compte Facebook, les "voleurs de temps" peuvent avoir des pouvoirs chronophages hors normes. Dès lors, quand vous sentez que vous avez besoin de faire une pause pour retrouver de l'efficacité, soyez là encore organisé.

Si jouer les curieux sur Facebook ou tweeter vos impressions sur le dernier événement en date vous détend, adonnez-vous à l'exercice dans un temps précis que vous respecterez scrupuleusement. Sans garde-fou, vous pourrez y perdre de précieuses minutes ou heures. La pause-café peut également être une bonne idée, sauf si Sophie de la compta actuellement en instance de divorce y a pris ses quartiers : le quart d'heure de pause que vous vous étiez fixé volera assurément en éclats...