Quand ma mémoire flanche, je prends des notes

couchez sur papier les informations importantes.
Couchez sur papier les informations importantes. © Rido - Fotolia.com

Surcharge de travail = désorganisation = oublis. Face à une telle équation, le plus simple est de s'obliger à prendre des notes manuscrites ou numériques. Tout ce qui vous passe par la tête doit être écrit pour ne pas tomber dans l'oubli de votre cerveau déjà en ébullition et resurgir au moment où vous serez à court de temps. "Le moindre mail à écrire, coup de fil à passer, info à faire suivre... doivent être notés", conseille Pascale Bélorgey.  

A raison de 5 minutes par-ci par-là, ces "petites choses" semblant anodines peuvent aisément combler une journée. "En effet, c'est bien connu : les petits ruisseaux font de grandes rivières !".