Orthographe : les pièges à éviter dans vos documents L'accord du participe passé après "avoir"

Le participe passé d'un verbe employé après avoir s'accorde en genre et en nombre avec le complément d'objet direct (COD) lorsque celui-ci est placé avant le verbe. Sinon, le participe passé reste invariable.

Exemples :

 La proposition commerciale que j'ai présentée...

 Ils ont omis une erreur.

 Quelle erreur as-tu commise ?

 Les quatre heures que j'ai passé dans la circulation.
(Il n'y a pas d'accord ici car c'est un complément circonstanciel de temps sans préposition et non un COD)

Les exceptions avec des pronoms

Lorsque avoir est précédé du pronom l', le participe passé s'accorde uniquement si le pronom fait référence à "la" et n'est pas neutre. Par exemple : "Cette affaire, je l'ai gagnée." (l' fait ici référence à "cette affaire").

Par contre si c'est le pronom en qui précède l'auxiliaire avoir, en règle générale le participe passé ne s'accorde pas. Par exemple : "Des commerciaux, j'en ai embauché une trentaine cette année."

Cependant, si la phrase contient un COD avant le verbe, le participe passé s'accorde en genre et en nombre avec celui-ci. Par exemple : "Cette mission était vraiment difficile. Je n'oublierai pas les enseignements que j'en ai tirés." (Ici, c'est que qui fait office de COD").

Les adverbes de quantité

Lorsque le COD précédant le participe passé contient un adverbe de quantité, c'est le nom qui commande l'accord (sauf si le nom suit le participe).

Exemples :

 Combien d'imprimantes as-tu vendues ce matin ?
 Combien as-tu vendu d'imprimantes ce matin ?

Autour du même sujet